The Melodic: Effra Parade

Pochette de The Melodic: Effra ParadeEffra Parade, le premier album de The Melodic, est déroutant. Cela peut paraître idiot mais bien souvent la première chose qui nous interpelle quand on découvre un nouveau disque c’est sa pochette. Celle d’Effra Parade est particulièrement trompeuse. Au premier abord je m’attendais à entendre un album indie rock très américain; une série de morceaux creusés dans le sillon du vinyle comme dans un champ de blé des vastes plaines du Midwest. Et puis, en cherchant rapidement sur le site de leur label, on apprend qu’ils sont anglais, originaires d’une banlieue populaire du sud de Londres. Pour les plaines du Midwest on repassera.

A l’écoute Effra Parade continue de surprendre. L’album ouvre sur un air léger de melodica avant de s’emballer sur des accords de charango. Je reprends la pochette en main. C’est bien cette photo qui m’inspirait de l’indie rock du Midwest il y a moins de deux minutes…

Tout au long de ce premier album The Melodic mélange avec beaucoup de réussite des genres et instruments que l’on a peu l’habitude de voir cohabiter. Sur une toile d’indie rock les quatre membres du groupe tissent un patchwork de sonorités africaines et sud-américaines extrêmement efficaces. Grâce à un dosage subtil Effra Parade ne prend pourtant jamais le tournant de la réappropriation. Le disque est avant tout un album de rock indépendant et le reste tout du long.

Voici quelques clips pour vous faire une idée :